Fusion Paddy Power/Betfair : 650 emplois supprimés

La fusion entre les deux poids lourds Paddy Power et Betfair a été un événement fortement médiatisé étant donné que celle-ci devrait donner naissance à une nouvelle firme, Paddy Power Betfair, qui devrait devenir le leader sur le marché des jeux d’argent en ligne britannique. Pour rappel, Paddy Power est un bookmaker irlandais qui dispose de salles de jeux terrestres et virtuelles proposant des jeux de casino en ligne gratuit comme du blackjack en ligne et des machines à sous, ainsi que des paris sportifs, du bingo ou encore du poker. De son côté, Betfair est une société britannique qui opère dans de nombreux pays du monde comme l’Italie, l’Australie, les États-Unis et la Bulgarie.

Bien que cette nouvelle fusion devrait peser pour quelque 10 milliards d’euros, elle va s’accompagner d’une vague de licenciements en vue de diminuer les coûts annuels de la nouvelle entité de 50 millions de livres sterling, soit 62 millions d’euros. Paddy Power Betfair a ainsi annoncé qu’il procéderait à la suppression de 650 emplois avant la finalisation de cette fusion, dont 300 emplois concerneraient des salariés irlandais, contre 350 pour la Grande-Bretagne. Ces licenciements représentent environ 10% de la masse salariale des deux sociétés qui emploient au total 7200 employés, et touche de nombreux services comme les ressources humaines, le pôle juridique ou encore le domaine commercial.

Paddy Power Betfair a annoncé que les licenciés bénéficieraient en guise d’indemnités de quatre semaines de salaire sur chaque année travaillée, ainsi que de deux semaines de salaire supplémentaires, sans compter les indemnités relatifs au droit légal. Des indemnités qui sont jugées trop faibles par les personnes concernées, en comparaison du nouveau géant financier que représente Paddy Power Betfair.